ÊTRE UNE DIÉTÉTICIENNE RONDE : LES 4 QUESTIONS LES PLUS POSÉES.

Bonjour, Bonjour,

Aujourd’hui , je viens vers vous avec un petit sujet qui me tiens à coeur. Depuis un petit moment je suis diététicienne comme vous le savez . Ce sont des études que j’ai choisi de faire après une réorientation . J’ai décidé de m’orienté vers ce corps de métier parce que j’ai toujours voulu aider les autres à travers une discipline que j’aime :  la cuisine. La diététique à donc été une évidence pour moi. L’alimentation c’est mon dada, je désirai tout savoir dessus et le partager avec les autres.

J’entend sans cesse une phrase : « ON EST CE QUE L’ON MANGE ». Mais que veut-elle bien dire ? Pour moi, au delà de cette phrase  la nourriture n’est pas le reflet d’une personne ronde bien au contraire. Il n’y a pas que la nourriture qui fasse grossir. Pleins de facteurs rentrent en compte et il faut en prendre conscience.

ÊTRE UNE FEMME RONDE DANS LE MONDE DIÉTÉTIQUE  :

Je ne fais pas parti du standard  Européen, loin de moi l’idée d’offensé ceux qui arrive à en  faire parti mais ceci est vrai , je ne suis pas dans les critères. Ma première question  est de savoir qu’est ce qu’un standard ? Je vous répondrais en premier lieu que je ne sais pas puis après réflexion qu’un standard est, ce que la majorité de la population à comme croyances esthétiques qui suppose être « normal ».

Quand on parle diététique et que l’on demande à voir la diététicienne on s’attend à voir une femme menue, qui mange peu et qui est sportive : pourquoi pas une « fitgirl » ?

De tous ses critères j’en relève 2/3 à savoir je mange peu ( enfin selon moi ) et je suis sportive cependant , je suis loin d’être menue. Je suis curve et je l’assume amplement.

Il est important de savoir que dans le pays dans lequel nous vivons, le physique passe avant les compétences  que l’on peut avoir. Je suis beaucoup sollicité  sur les réseaux pour des rendez-vous , des coaching , et j’ai remarquer que je suis toujours obligée de faire plus pour qu’on puisse croire en mes compétences diététique seulement parce que j’ai des courbes. De tout cela est né une méthode bien à moi que j’améliore chaque jour un peu plus pour instaurer à mes clients la confiance en moi.  Bien sûr des questions persistes je vous en dis quelques-unes ?

LES QUESTIONS QUI ME SONT SOUVENT DEMANDÉS  :

  • Pourquoi suis-je ronde et j’apprend au personnes à s’alimenter?

Cette question me fait toujours autant rire. Tous le monde se documentent sur internet et ont des croyances qu’ils pensent être vrai . Mais sans connaitre individuellement chaque personne on ne peux pas savoir d’où provient son déséquilibre corporel . Lorsque j’entend du monde me parler d’IMC, et dire obésité bla-bla… cela signifie qu’un carton défini son état de santé.

J’ai l’honneur de vous annoncé que je n’ai pas de maladie ( diabète, cholestérol…Ni de problème d’articulation) et pourtant je suis ronde et mon IMC indique une obésité de type 1.

  • Pourquoi tu ne fais pas du sport ? 

J’en rigole aussi , je fait du sport 4 à 5 fois la semaine : musculation, cardio, training, je travail même avec un coach. Je suis sportive avec des courbes fermes et assez bien proportionné. On a chacun son physique je suis une femme à courbe point. Assumons nous, le poids, les courbes, la beauté  n’est pas la seule chose qui nous défini. Pour ma part, mon poids, mes courbes, mon savoir font parti de moi mais je ne me défini pas qu’à ça.

  • Pourquoi tu ne fais pas une chirurgie bariatrique ?  

Maintenant , on ne rigole plus. La chirurgie ( sleeve, anneau gastrique …) n’est pas  une décision à prendre à la légère. Oui on perds du poids vite, dans ce cas on obtient le corps souhaité (et encore) mais il y a des effets secondaires qui parfois le sont à vie. Chose que l’on ne parle pas assez dans certains cas. Je n’ai pas besoin de chirurgie en tous cas je n’en ressent pas le besoin pour le moment. Être ronde n’est pas une maladie qu’on se le dise.

  • Ne devrais tu pas t’aider toi même avant d’essayer d’aider les autres ? 

Qui a dit que je ne me suis pas déjà aidé? J’ai fait mon parcours, mon chemin avec différents régimes et méthode d’alimentation. J’ai perdu 36Kg ce qui n’est pas rien. aujourd’hui j’utilise mon savoir théorique ainsi que mon expérience personnelle pour aider au maximum ceux qui viennent à moi pour des conseils ou même juste se sentir mieux dans leur peau. Voilà a quoi je sert!  C’est pourquoi avant d’avoir des préjugés sur autrui parlez , discutez et apprenez à connaitre les autres.

Mon combat est beaucoup plus que d’aider les autres à mieux s’alimenter mais de dire que l’habit ne fait pas le moine. On ne peux  juger autrui qu’avec les compétences  que celle ci nous montre pour pouvoir faire une opinion personnelle et constructive . Et seulement, oui seulement à partir de là on peut dire si on accepte ou pas l’aide de l’autre et pas avant.

Je suis bien diététicienne, je suis bien ronde, je suis bien en bonne santé et je m’apprécie ainsi .

Wassiaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?